Quand la HEAD s'allie au Musée Ariana

HEAD Workshop de tous les possibles, 2024

À l’initiative de la Haute école d’art et de design (HEAD), par la voix de Clément Paurd, un nouveau partenariat s’est engagé entre nos deux entités cette année. Deux Workshops de tous les possibles, l’un mené par le duo d’artistes JJ von Panure et l’autre par Guillaume Dégé, illustrateur, ont pris le musée et ses collections comme base de réflexion et de création.

Les deux classes se sont rendues dans nos murs, le lundi 19 février dernier, à la toute première heure, pour une visite autour de la thématique de la salle Faïence. Quelques jours d’élaboration intense dans les murs de la HEAD ont suivi : au sein de l’atelier de dessin d’une part et de l'atelier de céramique – et de fèves – d’autre part.

HEAD Workshop de tous les possibles, 2024

Sous la supervision du duo JJ von Panure, la mise en four des objets eut lieu le mercredi puis les étudiants ont été amené.e.s à s’investir dans une dynamique curatoriale. On a pu ainsi les voir imaginer l’intégration de leurs objets dans les vitrines de la salle Faïence du musée, in situ, projetant leurs idées sur papier. 

Le résultat de ce Workshop sera à découvrir dès le 26 avril prochain sous le titre de Fausse-route. Les travaux de céramique seront exposés aux côtés des pièces qui les ont inspirés. Quant aux résultats dessinés du Workshop de Guillaume Dégé, décision avait été prise de ne pas les exposer à l’Ariana. Toutefois, ils ont été mis en résonance des fèves à l’issue de l'atelier, des prises de vue en attestent (voir photos ci-dessous) ; à nouveau, un travail curatorial a pris place, cette fois-ci entre les deux classes. Des associations ont été faites entre dessins et fèves ; leurs concordances auraient pu faire penser que l’ensemble avait été créé de concert, ce qui ne fut pas le cas, les deux groupes ayant travaillé chacun de leur côté. 

L’angle de réflexion choisi par le duo JJ von Panure était la subversion, le détournement – et l’humour. Ce qui augurait de surprises et d’étonnement, nous n’avons pas été déçu.e.s.

Un tel partenariat est toujours riche de promesses, autant que d’inconnues, et nous permet inlassablement de (re)découvrir notre collection. C’est donc une ouverture aux possibles qui semble faire écho aux idées premières du fondateur du musée, Gustave Revilliod : intérêt pour la création contemporaine (son intérêt pour les artistes de son temps ne s’est jamais démenti), ouverture à toute forme d’art et souhait de faire de son musée un lieu de délectation et de transmission).

HEAD Workshop de tous les possibles, 2024

La richesse de ces partenariats – que l’on pense à celui déjà mené avec la ESBDI (École supérieure de bande dessinée et d'illustration), Histoires d’objets, ceux qui ont lié notre musée à la HEM, Vibrations et le concert de juin dernier etc. – repose sur le regard, vivant et vivifiant, porté sur nos collections par des étudiants en création.

Lors de la présentation des œuvres à la HEAD, en fin de Workshop, j’ai eu l’occasion de discuter avec les étudiants ; je retiens de ces échanges leur enthousiasme à appréhender et à investir un lieu tel que l’Ariana, la pertinence de leurs réflexions, la diversité de leurs points de vue et de leurs imaginaires. 

Rendez-vous sur le blog, dès le 10 mai, pour en savoir plus sur l’exposition et son contenu parfois détonnant ! 


Cette nouvelle installation s'inscrit dans une démarche créative et participative identifiée sous la mention La Fabrique des regards. Le musée offre ainsi un nouvel espace d'expérimentation et de partage d'expérience.
Consulter l'ensemble des projets La Fabrique des regards depuis 2020.

Articles récents

Histoire d'objets, Carine Neutjens
Collections / Expositions
|
4 avril 2024

Histoire d'objets #9

de
Sabine Lorenz Schmidt

Découvrez l’artiste belge Carine Neutjens (1956) qui crée des sculptures organiques en pâte de verre.

Vue de l'exposition Hubert Crevoisier
Nos publics
|
22 février 2024

Des ordonnances muséales pour un meilleur bien-être

de
Hélène de Ryckel

Depuis novembre 2023, le Musée Ariana propose à nouveau des ordonnances muséales. Elles permettent aux médecins de prescrire une visite d'exposition à ses patientes et patients.

Vue du musée
Nos publics
|
31 janvier 2024

La Médiation numérique au musée

de
Sophie Wirth Brentini

En 2023, un nouvel outil numérique est arrivé au musée : un guide de visite multimédia qui permet d’enrichir l’expérience muséale tout en améliorant l’accessibilité des musées.