Johann Heinrich Müller (Feuerthalen, 1822 - Berne, 1903)

verrier
Biographische und historische Daten

En 1883, Gustave Revilliod - fondateur du Musée Ariana - commanda à Johann Heinrich Müller (1822-1903) une série de vitraux armoriés pour les portes d’entrée, pour la coupole et pour les fenêtres de son musée.

On connaît l’activité de Johann Heinrich Müller, verrier établi à Berne qui a notamment excellé dans le domaine de la peinture de vitrail héraldique. De 1853 à vers 1858, il a vécu aux États-Unis où il avait ouvert son propre atelier à Philadelphie. On lui doit là-bas des vitraux pour la salle du Sénat à Washington. De retour en Suisse, il réalisa en 1861 un ensemble de vitraux pour la salle du Conseil des États du Palais Fédéral à Berne.

C’est donc à l’un des verriers suisses les plus illustres de son temps que s’adressa Revilliod pour son musée. Müller travailla pendant trois ans, de 1883 à 1886, pour le Musée Ariana et réalisa une trentaine de panneaux, surtout des copies d’anciens, inspirés de vitraux des grands maîtres de la Renaissance, comme Hans Holbein.

Alle Werke dieser Autor*in

Wird geladen